lundi 14 mars 2011

Trouvailles de fripes

J'inaugure ici une petite rubrique qui parle vintage, fripe, boutiques, et que l'on pourra retrouver dans la rubrique VINTAGE (en haut là !).

Après tant de péripéties dans Paris, sous la pluie, c'est dans le plus international et capitaliste magazine que j'entends parler "vintage". H&M Magazine, ce mag' plutôt commercial que l'on met rapidement, il faut l'avouer, au rang de lecture toilette. H&M mag' proposait pourtant un sujet sur le vintage. Un petit article et hop une double page de bonnes adresses...partout dans le monde. D'une ça donne envie de chiner, de deux de voyager et de trois : de voyager pour encore mieux chiner...et trouver!

Deux bonne adresses sont énoncées à Paris, dont une que je mets vite à l'épreuve, en découvrant  Freep Star. Une boutique devant laquelle on pourrait passer et repasser sans rien y voir, de veilles affiches tronent et font surtout penser à des pochettes d'album de rap un poil vulgaire et bling bling, façade scrasseuses, vitres : irrécupérables, même par "C'est du propre!" au grand complet. Et pourtant. A l'intérieur, c'est la folie. Et il n' y a pas besoin de peser ses mots : plus de fringues que d'espace, plus de gens que d'espace: ici on croule sous la fripe ! 


"C'est décidé aujourd'hui, rien m'arrêtera!"

...Me-dis-je en m'engouffrant dans les rayons de ce magasin dont je n'osais même pas rêver. La chronique dans H&M magasine disait bien qu'ici c'était "le paradis des bonnes affaires" et bien elle avait Abs-olu-ment raison! Dés lors, c'est un peu comme à la chasse, dès qu'on entend un bruissement ou un vêtements frémisser c'est qu'un prédateur est dans les parages. Bon j'exagère presque...pas. Rien que pour faire le tour de la boutique, c'est une vraie bataille. Le terrain est miné, tout les vêtements sont les uns sur les autres, les ceintres cassés, parfois même les vêtements eux-même troué. Pour essayer, il faut d'abord trouver e petit coin où l'on ne va pas déranger. Puis ce même-coin avec une glace, ou on opte pour la cabine, sans glace à l'intérieur mais à l'extérieur. Mais avant d'y accéder, il faudra pousser un peu plus loin cette énorme pile de jean ou remettre en ordre cette monticule de sacs de dame, en cuir...Après une bonne heure, ce n'est pas avec une ou deux pièces dont mes bras sont chargés, mais bien de  3 robes, un top, une veste et une chemise...Heureusement, pour faire son tri : on demande toujours son avis aux autres participante sde cette espèce de bazar marocain "made in vintage".

Histoires de girls & fripes

Une jeune fille craque pour une veste en velours camel....Et elle a bien raison lui-dis-je "cintrée ou boyish elle vous va super bien, surtout avec vos boots et vos cheveux roux", petits conseils entre fashion chineuses (je devrais déposer le brevet de ce concept non?). N'empêche, la fripe, ca redonne le sourire, et ça socialise toujours plus qu'H&M. Même si ok, je suis d'accord, pas besoin non plus de ce marcher dessus comme dans cette friperie.

Au final, je repars, avec une robe années 30 comme je les aime, dont une jeune fille m'aura très justement fait remarqué la fluidité de la matière et rappelé l'effet retro de ses petits pois, une veste à carreaux So British, un top Yves Saint Laurent Rive Gauche, minimaliste et chic, une chemisier. Mais la grande surprise de la journée c'est d'avoir entre les mains des pièces à 90% marquée "Made in France", et ça je crois bien que c'est la première fois que ça m'arrive dans une boutique...Et j'adore ; regarder ces pièces, les imaginer il y a 10,20 ou 30 portées autrement, ou encore confectionné par des ouvrières qui auraient pu être ma grand-mère à l'époque, elle-même couturière.

Chiner: un sport, un vrai !

Après avoir retrouvé le chemin de la raison, je m'aperçois que j'ai passé deux heures dans cette boutique et que je suis aussi crevée qu'après un marathon : bilan trois côtés cassés...ou presque. J'ai quand même réussi à abimer mes chaussures (New Look certes mais bon...) en tentant de refermant la pseudo cabine d'essayage, je me suis cogné le genou en trébuchant dans les ceintres amoncelé par terre et j'ai les mains, sales et poussiéreuse...Il est temps de refaire un saut mais cette fois dans le future et de retourner à la civilisation !

En résumé : un paradis du petite prix, moi qui ne voulait plus mettre un pied en fripe parisienne pour cause de prix exagéré, j'ai démentis mes propose, Freep Star et son annexe, c'est un enfer pour y rentrer, y rester et en sortir, mais quand on y est on y trouve tout ce que l'on souhaite au prix que l'on souhaite. Des robes à 10 euros, des veste en cuir à 20 euros, et pas mal de chemises  à 5 euros!

Le top dans leur première boutique (mon récit se déroule en effet dans l'annexe mais j'ai également chiner dans la boutique plus hupée) c'est les accessoires : j'y ai trouvé une petite pochette et un sac de dame et des tops à 3 euros. Dans l'annexe, si vous êtes courageux vous retournerez les bacs de fringues à 1 euro jusqu'à trouver votre "must have".


Ce néo-tee shirt est craquant, il a du style à lui tout seul, je l'ai vu et il m'a convaincu. Simple, minimaliste et presque géométrique, je ne peux être certaine que se soit un Saint Laurent mais il rappelle tout de même sa première boutique Rive Gauche et ce style chic assez 80's.


A porter : épuré, libre, voletant légèrement. Sur un slim noir , des derbies ou des escarpins glam. Peu de couleur et un rendu intense.


Une forme géométrique, rigide, et une fermeture façon bourse : c'est le sac de dame chic et sobre qui s'accorde avec presque toute les tenues !


Pop et retro à la fois avec sa dentelle et son style victorien fin XIXème : on profite de son coloris jaune canaris pour le mixer avec les tendances color block de l'été : du orange pourquoi pas ou du vert ! Personnellement je le vois bien avec du gris souris...


Un chemisier en coton  et col claudine brodé


La fameuse robe à pois années 30, que j'imagine déjà portée avec un rouge Coco Shine de Chanel et des escarpins.


Un blazer boyish pour les tenue masculin/féminin à associer avec un Stetson, un slim noir et des derbies, simple mais tellement efficace !


Une chemise de bûcheronne ça faisait un bail que j'en cherchais avec de vrais motifs bûcherons : et la voilà, bleu et maron, je la porterai bien avec un short en jean découpé et taille haute, une petite ceinture et  peu de maquillage.

Un récit de chinage et décryptage un brin long : mais dont  j'espère tellement. Pour tout vous dire, j'aimerai renouveler l'expérience de cet article, mais j'attends d'abord vos avis et votre expertise ! Merci à toutes!

***************

Je participe à un concours sur le Blog Chaussure avec une sélection de modèles ASOS plutôt retro. Mais je ne vous en dis pas plus, allez jeter un oeil et laissez un maximum de commentaires sur MA SELECTION pour m'aider à gagner ! Merci, c'est jusqu'à la fin du mois...

10 commentaires:

Daisy a dit…

Coup de coeur pour les chemisiers retro jaune et col claudine!! Ils sont vraiment très jolis, tu as fait de jolies trouvailles, chapeau :)
J'ai adoré ta chronique sur les fripes!!
(j'ai laissé un commentaire sur ta sélection ;-) )

Cherry Lou a dit…

J'adore la robe à pois. Et j'aimerais bien chiner plus souvent!

Stephanie a dit…

Trop cool cet article!
J'ai adoré le chemisier jaune poussin pour ma part!
1€ ca a du te ruiner :p
Bises

Stéphanie
http://stephanieblogmode.blogspot.com/

Nadège a dit…

J'ai hâte de voir ça de plus près :)
Bises

Marianne a dit…

Le fameux tee shirt Yves Saint Laurent ;)
Cool Article !!

My name is Chloé a dit…

Rah les fripes à Paris c'est quelque chose! Je connais Freep Show, et je suis allée dans pas mal du Marais: un pur bonheur, envie de se rouler dedans! Mais comme tu dis, c'est du sport!
J'en ai découverte une sur Bordeaux ou c'est le gros bordel comme on les aime: KILOCHIC 40 cours de la somme ;) Bisous bisous. Bon weekend.

Read My Lips ... a dit…

La petite blouse jaune à l'air au poil !

lili-lab a dit…

j'aime beaucoup tes trouvailles et les combinaisons que tu proposes!

Maillot vintage a dit…

super trouvailles surtout que les étiquettes sont belles, et pour les garçons qui ont droit aussi à leurs robes vintage, un site qui vend que des maillots qui sentent bon le vintage:
www.partizan-vinage.com,

Demoiselle Vintage a dit…

Jolies trouvailles bisous

http://videdressing69.blogspot.fr/

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails